mercredi 11
janv. 2023

Adaptation des latrines de dix (10) établissements scolaires à la gestion hygiénique des menstrues

Objectif : 300 000 000 GNF

0%

Collectés : 140 000 GNF

Durée :

Faites un don

Je participe !

Information sur la collecte

Dans les écoles cibles du projet nous comptons un effectif de 7117 élèves dont 2928 filles avec un total de neuf (9) latrines soit 31 cabines pour un ratio de 229 élèves par cabine. Dans la quasi-totalité de ces écoles, les filles et les garçons utilisent les mêmes cabines, ce qui représente une source de violences à l’endroit des filles et les exposent à des infections. L’accès à l’eau potable et aux produits hygiéniques dans les toilettes est un véritable problème au sein de ces établissements. Raison pour laquelle neuf (9) filles sur dix manquent l’école pendant leur cycle menstruel. Dans le système éducatif guinéen, les questions en lien avec la santé sexuelle et reproductive (SSR) et les violences basées sur le genre (VBG) sont autant de sujets qui ne sont pas enseignés aux enfants. Dans la majorité des familles, ces sujets sont également considérés comme tabou. Les conséquences sont nombreuses : les grossesses précoces et non désirées, l’exposition aux maladies sexuellement transmissibles et aux infections, l’abandon scolaire, l’absentéisme des filles à l’école.

Le projet d’adaptation des latrines des filles de dix (10) établissements scolaires à la gestion hygiénique des menstrues vise à créer des conditions favorables au sein des écoles pour permettre aux filles d’avoir une gestion appropriée de leur menstrue en ayant accès à de l’eau potable et à des produits hygiéniques. En plus il permettra aux filles d’avoir des informations fiables sur la santé sexuelle et reproductive (SSR).   

 

Objectif général

Créer un cadre favorable pour les filles au sein des écoles pour une gestion appropriée de leur menstrue d’ici fin Mars 2023

Objectifs spécifiques

OS1 : Adapter les latrines de dix (10) établissements scolaires à la gestion hygiénique des menstrues

OS2 : Mettre en place des espaces d’échange au sein de dix établissements scolaires sur les thématiques relatives à la santé sexuelle et reproductive y compris la gestion hygiénique des menstrues

Méthodologie :

Pour la mise en œuvre de cette activité, l’équipe de coordination travaillera en collaboration avec les services étatiques de l’éducation, la santé et de l’action sociale ainsi que les responsables des écoles bénéficiaires et l’association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) dans la planification et la mise en œuvre des activités dudit projet. Apres la collecte, une conférence de presse avec la participation des parties prenantes sera organisée pour présenter le bilan des fonds collectés. Pour l’aménagement des latrines à la gestion hygiénique des menstrues une entreprise sera recrutée conformément aux procédures. Pour la mise en place des espaces d’échange sur la SSR, cinq (5) élèves dont trois (3) filles seront identifiés par école pour bénéficier d’une formation sur la SSR et les techniques d’animation. Ces élèves auront la charge d’animer ces espaces d’échange au sein de leur établissement.  Un comité de suivi composé d’un représentant de l’inspection régionale de l’éducation, la direction préfectorale de l’éducation, l’association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) et de la préfecture sera mis en place et réalisera une mission de supervision des actions réalisées dont le rapport sera partagé à tous les acteurs impliqués.  

 Stratégie de pérennisation de l’initiative 

Ce projet s’inscrit dans une dynamique de responsabilisation des bénéficiaires en travaillant avec les parties prenantes. Il met l’accent sur le renforcement de capacité des acteurs afin de leur permettre d’avoir des outils et des connaissances pour assurer la continuité des actions de ladite initiative. Il favorise la création des espaces sûrs pour transmettre des informations fiables et faciliter l’échange entre les élèves sur les thématiques de VBG et la SSR.  Au sein des écoles bénéficiaires un comité mixte composé d’élèves, de responsables éducatifs et de l’association des parents d’élèves et amis de l’école sera mis en place pour veiller à l’entretien des toilettes réaménagées.  Un plaidoyer sera réalisé auprès des responsables éducatifs et de la coordination de l’association des parents d’élèves et amis de l’école afin d’intégrer dans le budget des établissements scolaires bénéficiaires, une ligne destinée à l’achat des produits hygiéniques pour une gestion des menstrues à l’école et vulgariser cette initiative dans toutes les écoles de la préfecture de Kindia.       



Partager sur :  

Liste des Donateurs

Nom Prénom Montant Date
1 Fanta 10 000 GNF 5/12/2022 à 15:16
2 Anonyme 30 000 GNF 8/12/2022 à 13:06
3 Mariama Abou CAMARA 100 000 GNF 28/12/2022 à 10:46